Cabinet Exelmans des Docteurs Elias & Georges KHOURY

Implantologie, Reconstitution osseuse, Chirurgie buccale

Get Adobe Flash player

 

L'implantologie

 

Les implants dentaires expliqués

Voir les vidéos sur les implants dentaires. (cliquer)

Pose d'implant dentaire
Implants dentaires
{youtube}DsYR7KRShWQ{/youtube} {youtube}NLa6GLycLg4{/youtube}
Pose d'implant dentaire
- Pilier en titane
Greffe offeuse avant pose d'implants

A déplacer dans reconstitution

{youtube}2mgYqV4-ydc{/youtube} {youtube}UZwU5fbkG7M{/youtube}

 

L’implant dentaire est une racine artificielle fixée dans l’os de la mâchoire pour remplacer la racine d’une dent naturelle absente. Sur cette racine sera fixée, après une période de cicatrisation une couronne en céramique.

A quoi ressemble un implant ?

Un implant est une vis en titane le plus souvent avec des diamètres et longueurs différentes correspondant et respectant les différents volumes osseux et les différentes situations dans la mâchoire, le bilan radiographique en 2 ou 3 plans dans l’espace est nécessaire.

Conditions de pose d’un implant

L’intervention doit être réalisée dans des conditions d’asepsies strictes. L’implant est posé sous une anesthésie locale, identique à celle pratiquée pour un soin dentaire ou une extraction. La chirurgie est indolore.

Y a-t-il un âge minimum ou maximum pour recevoir un implant ?

Généralement les implants sont posés à partir de la fin de la croissance osseuse. Il n’y a pas d’âge limite de pose d’un implant. Ce qui compte surtout, c’est le volume et la qualité osseuse ainsi que l’état général du patient.

Schéma d’un implant dentaire et photo clinique :

ORG implant non montee schema implant Prothèse montée sur implant

Le rejet existe-t-il ?

Le rejet n’existe pas, cependant certains échecs (environ 4%) peuvent survenir, dûs essentiellement à une infection locale. Le taux de succès de cette technique qui a près d’ une trentaine d’années est de 95% à quinze ans.

Durée de vie d’un implant ?

Un implant se comportera donc comme un support dentaire et sa durée de vie serait similaire à la dent naturelle. Pour atteindre un tel taux de succès, l’implant doit être posé dans un axe et une situation prophétiquement convenables et supporter des forces de mastications physiologiques non excessives. Il en est de même pour une prothèse dentaire classique (couronne, bridge, appareils amovibles).

Y a-t-il plusieurs marques d’implants dentaires ?

Plus d’une centaine de marques d’implants existent, sans compter les implants discounts éphémères. Il est impératif de s’assurer du sérieux de la société fabricant l’implant, de son ancienneté et du contrôle qualité qu’elle apporte à ses produits. Une garantie de succès peut alors être assurée.

Les différentes phases ?

Les interventions chirurgicales et prothétiques s’effectuent en une ou plusieurs étapes en fonction du volume et de la qualité (densité) osseuse.

Qu’est-ce qu’une ostéointégration ?

La mise en place de l’implant est suivie d’une période de cicatrisation et d’adaptation osseuse à la surface. Il faut compter de 2 à 6 mois pour cette phase d’intégration osseuse.

Quelles sont les indications ?

La perte d’une ou de plusieurs dents peut être compensée par la pose d’implants et le patient retrouve une esthétique et une fonction normale chez les personnes édentées si le volume osseux est suffisant plusieurs options sont possibles : dents fixes sur implants ou stabilisation d’un appareil complet, dans ce cas le nombre d’implant est moins important et le traitement moins onéreux.

Quand le volume osseux est insuffisant que peut-on faire ?

Parfois le volume osseux est réduit du fait de l’ancienneté des extractions, d’une anatomie particulière ou de pertes osseuses dûes à des infections dentaires. Dans ces cas, une amélioration du volume osseux préalable ou concomitante à la pose d’implants est possible.

Doit-on faire une greffe d’os prélevé sur le patient systématiquement ?

Certaines chirurgies nécessitent effectivement un prélèvement osseux chez le patient. Mais dans la majorité des cas, les biomatériaux appelés aussi matériaux de substitution d’origine diverses (synthétiques ou naturelles) peuvent pallier le prélèvement osseux.

Est-ce douloureux ? Y-a-til des suites opératoires ?

En principe les chirurgies de réparations osseuses réalisées sous anesthésies locales ne sont pas douloureuses. Quelques actes sont longs et une assistance anesthésique (injections de sédatifs par un anesthésiste) peut rendre la chirurgie plus confortable sans que cela ne soit une obligation. Une surveillance post opératoire d’ne heure environ est indispensable et le patient repart normalement chez lui.

Quand peut-on poser les implants après une greffe ?

En fonction de l’anatomie, de l’importance de la greffe et du type de matériau utilisé les délais de cicatrisation varient cependant, un délai de 5 à 6 mois est généralement constaté.

Y-a-t-il une garantie pour les implants ?

Un implant implanté chez un patient sein se comporte, une fois intégré, comme une dent naturelle. Sa durée de vie dépend essentiellement de l’équilibre de contact entre les arcades et de l’hygiène rigoureuse que le patient y apporte. Des contrôles réguliers et un suivi par le praticien traitant est indispensable.

En quoi sert le consentement éclairé ?

Le consentement éclairé a pour rôle d’informer le patient sur ses obligations et ceux du praticien en terme de suivi et de garanties. Le patient donne, en signant le consentement éclairé, son aval au praticien pour utiliser tous les traitements complémentaires (biomatériaux, chirurgies de gencives etc…) pour une bonne réussite de l’implantologie. Cet engagement est indispensable pour le succès à long terme des implants.